Radiofréquence et cellulite

Technique conçue pour lutter contre une cellulite visible sous forme de « capitons » ou « peau d’orange », sur une surface plus ou moins étendue du corps. Seule ou ssociée au vacuum et au palper-rouler, elle permet de réduire les amas de graisse localisée, tout en améliorant la peau.

La séance de radiofréquence

Une séance dure environ 30 minutes, par exemple pour traiter l’arrière des cuisses. Elle commence par une application de gel qui permet le maintien d’une température homogène. Puis, on passe et repasse la tête d’émission afin de faire monter la température externe entre 39° et 42° et de la garder le temps nécessaire sur la zone à traiter. La séance est totalement indolore. Le patient ressent seulement une douce chaleur, plutôt agréable.

La séance de radiofréquence est souvent complétée par une séance de vacuum, sorte de ventouse permettant de faire le vide et de « décoller » les tissus et des séances de palper-rouler permettant aussi d’augmenter le métabolisme cellulaire et de provoquer une meilleure circulation sanguine et donc une meilleure oxygénation des tissus.

Zones traitées et résultats de la radiofréquence sur la cellulite

Les résultats sont assez rapides, parfois visibles dès la première séance mais il faut compter six à huit séances en moyenne, espacées d’une semaine, pour lisser l’arrière des cuisses ou des capitons situés au niveau des fesses, par exemple. Les effets optimaux sont obtenus trois mois après la dernière séance. Les zones traitées le plus souvent, et donnant les résultats les plus réguliers, avec cette technique sont :

  • les cuisses et la culotte de cheval
  • la cellulite des fesses
  • l’arrière des bras
  • les hanches et le ventre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping Cart