Shiatsu et digitopuncture

Ces deux techniques de massothérapie d’origine orientale visent à rétablir la circulation de l’énergie vitale, le Qi, dans les zones du corps là où elle est soit en manque, soit en excès. Ils se pratiquent en exerçant une pression plus ou moins forte avec les pouces et les doigts, mais aussi avec les paumes, les poings, les coudes, les genoux, les pieds, ou même d’accessoires tels que des balles par exemple, sur des points précis (les tsubos), situés le long des méridiens et régissant un organe ou une fonction spécifique. L’objectif est d’éliminer les blocages, stimuler les points faibles et activer les forces naturelles d’auto-guérison. Puisant dans la sagesse traditionnelle chinoise, le shiatsu envisage la santé de l’être humain dans sa globalité : physique, psychique et mentale.

Leurs bienfaits :

  • rhumatologiques : arthrose, arthrite, lumbago, cervicalgie, torticolis
  • gynécologiques : nausées de la grossesse, soins post-partum, troubles et douleurs menstruels.
  • psychologiques : dépression nerveuse, migraine, anxiété, angoisse, toxicomanie et troubles sexuels.
  • respiratoires : asthme, rhume, sinusite
  • digestifs : colite, constipation, vomissement
  • Soulager les douleurs lombaires
  • Lutter contre l’anxiété et corriger l’insomnie
  • Réduire les effets secondaires associés à la chimiothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping Cart